LES SAISONS D'ÊTRE. PARTIE I: CARNET D'HIVER

by Maison Brume

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     $4.99 CAD  or more

     

1.
04:28
2.
3.
4.
03:47

about

Partie I : Carnet d'hiver

Introspectif, le carnet d'hiver témoigne d'un moment de solitude où les thématiques de la recherche identitaire, des épreuves de la vie ou de l'âge adulte sont abordées. Les références hivernales se retrouvent tant dans les textes que dans les arrangements des morceaux.

credits

releases January 20, 2017

Auteur/compositeur/Arrangements/Réalisation: Florian Seraul
Co-Arrangements: Vincent Yelle, Simon P. Castonguay
Direction orchestrale: Vincent Yelle

Musiciens:

Florian Seraul : voix, guitares, pianos, claviers, sound design, sampling
Vincent Yelle: Basse, Contrebasse
Andrew Beaudoin: Drum, Percussions, sound design

Laurence Gaudreau: Violoncelle
Mélanie Venditti: Alto
Frédéric-Alexandre Michaud : Violon
Dustin Finer: Clarinette
Aurore Juin: Voix

Prise de son et mixage: Jean-Bruno Pinard
Mastering: Jean-Philippe Villemure


Label Canada: Maison Brume
Label France : Another Record


© Maison Brume, 2017. Tous droits réservés
Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Maison Brume Montréal, Québec

contact / help

Contact Maison Brume

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: L'âgé
L’âgé

Ton corps se désagrège pour ne garder que l’essentiel
Ton âme se plie-t-elle encore sous le vent ?

Dehors la pluie et foudre martèlent le ciel,
Mais toi, tu y joues comme un enfant.

Tes éclats de rire ont le goût du printemps.

Quand ta voix se défroisse pour me compter ton sort
Je jette par dessus bord, mes mauvais plis, mes tords.

J’écoute en silence la brisure de tes mots,
Tu sculptes des histoires déliant des nœuds, des maux de trop
Je lâche du lest, me laisser happer par ce flot.
Track Name: Les coeurs obliques
Les cœurs obliques


Tu as un cœur oblique
Marqué de reliefs
Un cœur qu’on peut escalader

Tu as des peurs trop vives
Qui t’échappent des mains
Des peurs au pouls effréné

Tu as un cœur oblique
Marqué de reliefs
Un cœur qu’on peut escalader

Doutant de tout, doutant de toi
Tu sais, je doute autant que toi
Tu sais, je doute autant que toi

Tu y perdras tes ailes, perdras tes plumes
Si tu n’oses viser la lune,
Regarde le ciel, ces nuages qui fument
Sont le signe d’une prochaine fortune

Es-tu pris dans les ronces ?
Jamais ne renonce
Bien que le confort te démange
Es-tu pris de démence ?
À force de défiances,
Flirte donc avec les anges…
Flirte donc avec les anges…

Tu as un cœur oblique
Marqué de reliefs
Un cœur qu’on peut escalader

Tu as des peurs trop vives
Qui t’échappent des mains
Des peurs au pouls effréné

Tu as un cœur oblique
Marqué de reliefs
Un cœur qu’on peut escalader

Doutant de tout, doutant de toi
Tu sais, je doute autant que toi
Tu sais, je doute autant que toi
Track Name: Champs de neige
Champs de neige

Amidonné par tant de froid
Les poings serrés
La gorge nouée

Cherchant à quitter ce bois
Au ciel comblé
S’effritant à mes pieds

La neige
Fait table rase du passé
Cette neige
Que tu n’oses traverser

Me frayant un chemin
Je serpente sans fin
Dérange l’horizon
Pour qu’il me parle, me donne une raison

De continuer mon pas
D’espérer que je sois
Amarré à la lune
Pour me sortir de là
Ici-bas je me noie
Accablé par mes lacunes

Je me laisse porter par l’horizon

Tiré par lune, porté, emporté par l’horizon
Track Name: L'éclaircie
L’éclaircie

Ton âme varie comme une éclaircie
Se perd à l’ombre au soleil s’endurcie
Ton âme varie comme une éclaircie
Plisse du regard, tant elle aime, être

Éblouie